Dites non à la procrastination

La procrastination traduit une tendance qu’a un individu, à systématiquement remettre à plus tard une action, un projet, une tache ou une décision qu’il devrait normalement effectuer à l’instant. Cette situation va au-delà d’une simple fatigue ou d’un manque. C’est la récurrence de ce type de comportement qui doit permettre de s’interroger. Pour cause, elle peut avoir des effets bien graves sur le long terme.

Les symptômes et la procrastination et ses conséquences

Lorsqu’on n’a pas conscience que le rapport systématique de ses actions est dû à ce phénomène de procrastination, on a tendance à accuser la fatigue. Mais ses symptômes sont pourtant facilement décelables. Il suffit d’observer son comportement au quotidien lorsqu’on est arrivé à une date à laquelle on est censé faire une action (projet, ménage etc.). Des phrases comme : « je n’ai pas trop de temps », « j’ai plus important à faire », et bien d’autres encore. À long terme, ça peut causer des véritables problèmes dans son emploi, des retards sur des projets importants qu’on s’est vu confier, etc. Vous devez entreprendre des actions fortes.

Listez vos taches, le début de la lutte contre la procrastination

Le début de la lutte contre la procrastination, c’est l’établissement d’une liste qui doit comporter toutes les actions importantes que vous devez accomplir. Si l’ordre de ces dernières importe peu, vous pourrez faire une liste nom ordonnée. Dans le cas contraire, faire une liste chronologique. Juste à titre d’exemple, pour une journée X donnée, vous devez faire votre ménage, ensuite laver votre véhicule, aller récupérer des fleurs chez un jardinier etc. Au maximum, faites l’effort de commencer par les taches les plus simples. De plus, rédiger votre liste de la façon la plus claire et précise et possible. Évitez de mettre les taches en bloc.

Planifiez et chronométrez chacune de vos taches

Avec votre liste de taches déjà réalisée, vous devez planifier chacune de vos taches dans le temps. En d’autres termes, il s’agit d’affecter une date à chacune d’entre elles. Le plus dur pour les personnes atteintes de procrastination n’est pas tant de réaliser leurs tâches, mais c’est plutôt les commencer qui cause problème. À ce sujet, rassurez-vous, mais les personnes qui semblent motivées dans leurs activités quotidiennes le ressentent aussi. Vous devez vous armer de motivation pour y aller. Il est aussi important de se fixer le temps à passer sur chaque tâche. Chronométrer ses actions, permet d’y aller sans perdre du temps, avec l’amour d’arriver au bout.

Récompensez vos efforts et éloignez les sources de distraction

Lorsqu’on est habité par la procrastination, toute source de distraction qui se trouve à nos côtés est une occasion supplémentaire de reporter son action de la journée ou du moment. Il convient donc de toutes les éloigner. Il s’agit en grande partie de son smartphone ou de son ordinateur si son activité n’en nécessite pas. Avec les réseaux sociaux, Facebook, WhatsApp, Twitter etc. il est très facile de sauter à chaque vibration, en prenant du retard dans son activité ou en l’abandonnant complètement. Ayez aussi le réflexe de vous récompenser vous-même. Nous pouvons dire par exemple : « si je parviens à rédiger une page de ce rapport par exemple, je prends un jus de fruit. Avant ça rien ». C’est une motivation supplémentaire qui vous sera utile.

Petit conseil

Écrivez-vous une liste de tâche à l’aide de votre iPhone, Samsung ou autre téléphone intelligent et indiquez-vous des rappels. De cette manière, même votre cellulaire vous rappellera l’importance de vos tâches.

 

NotebookBattery.ca

Laisser un commentaire